Samedi 27 octobre 2012 6 27 /10 /Oct /2012 21:37
Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Buzz - Communauté : le monde du dessous
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Jeudi 5 juillet 2012 4 05 /07 /Juil /2012 00:12

2010-03-14 Phyllidiopsis xishaensis -striata (3) 

Appartient à l'ordre : Nudibranchia
Sous ordre : Doridina
Famille : Phyllidiidae
Distribution : Indo Ouest Pacifique

2010-03-14 Phyllidiopsis xishaensis -striata (2)

Les Nudibranches appartiennent à la sous-classe des Mollusques Opisthobranches.

Il existe plus de 2000 espèces différentes de Nudibranches divisées en quatre sous-ordres (Doridiens, Arminacés, Dendronotacés, Aeolidiens)

Ceux sont des gastropodes (escargots !) qui ont abandonnés leurs coquilles au cours de l’évolution. Ils ont abandonnés cette protection et se défendent en secrétant des substances protectrices toxiques ou acides.

L’espèce est carnivore et est répandue dans toutes les mers du globe.

Nudibranche signifie « à branchies nues », car chez la plupart, les branchies ou le panache branchial sont situés à l’extérieur du corps.

2010-03-14 Phyllidiopsis xishaensis -striata (1)

Plus de détails sur le site des Nudibranches du Sud Ouest de l'Océan Indien

http://seaslugs.free.fr/nudibranche/f_popsis_striata.htm/

 

2010-03-14 Phyllidiopsis xishaensis -striata (4)

Voir aussi : http://www.nudipixel.net/species/phyllidiopsis_xishaensis/

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Nudibranches - Communauté : le monde du dessous
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mercredi 4 juillet 2012 3 04 /07 /Juil /2012 00:03

Poster-EauxDouces-doris ffessm fr

DORIS est l’acronyme de : Données d'Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et de la flore Subaquatiques.

Faune et flore des eaux douces ; Fleuves, rivières, lacs et étangs

Visitez : http://doris.ffessm.fr/

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Posters - Communauté : Le Chemin des orties
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 3 juillet 2012 2 03 /07 /Juil /2012 00:03

Poster-Mediterranee-doris ffessm fr2

DORIS est l’acronyme de : Données d'Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et de la flore Subaquatiques.

 

Visitez : http://doris.ffessm.fr/

Par Yvon Gildas(;)o
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 2 juillet 2012 1 02 /07 /Juil /2012 00:02

PosterAntilles2011 -petit

DORIS est l’acronyme de : Données d'Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et de la flore Subaquatiques.

 

Visitez : http://doris.ffessm.fr/

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Posters - Communauté : plongées tropicales
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Dimanche 1 juillet 2012 7 01 /07 /Juil /2012 00:01

journal.pbio.1001234.g003fffff

Parmi ces  nouvelles espèces situées vers les moins 2300 m de profondeur !, l’on peut voir des crabes yéti, des anémones de mer, des escargots de mer et des  étoiles de mer à sept branches…

journal.pbio.1001234.g004

©L’excellent article scientifique d’origine sur : http://www.plosbiology.org/article/info:doi/10.1371/journal.pbio.1001234:

http://en.wikipedia.org/wiki/Kiwa_%28genus%29

http://en.wikipedia.org/wiki/Peltospiroidea_n._sp._East_Scotia_Ridge

 

A lost world of animal life has been discovered on the Antarctic sea floor, after an aquatic robot found various new species clustered around hydrothermal vents.

journal.pbio.1001234.g003eee

These vents are fissures in the Earth's surface, which spew out water rich in chemicals and heated to boiling temperatures by the interior of the planet. Hydrothermal vents are home to animals found nowhere else because they get energy by breaking down those chemicals, instead of from the Sun.

journal.pbio.1001234.g003ddd

Researchers led by the universities of Oxford and Southampton, the National Oceanography Centre, and British Antarctic Survey have been able to explore the East Scotia Ridge deep beneath the Southern Ocean, for the first time, with a Remotely Operated Vehicle (ROV).

journal.pbio.1001234.g003cccc

They found black smokers -- a type of vent that can reach temperatures up to 382 degrees Celsius and spits out chemicals like hydrogen sulphide. Here the team found "a hot, dark, lost world," said research leader Alex Rogers of Oxford University's Department of Zoology, "in which whole communities of previously unknown marine organisms thrive."

journal.pbio.1001234.g003bbbb

Around these vents they found various new species. They discovered an undescribed predatory seastar with seven arms, which crawls across fields of stalked barnacles. Nearly 2,400 metres down on the seafloor they found an unidentified octopus that's so pale it's almost completely colourless.

journal.pbio.1001234.g003aa

They also found another new type of Yeti crab. This furry crustacean family was first discovered in the South Pacific Ocean in 2005, and another species -- one that maintains a farm of bacteria on its claws, feeding the microscopic critters by waving its arms over sulfide vents -- was described in 2011.

journal.pbio.1001234.g002eeeee

This new crab lives in massive colonies, clustering in a crowd of tiny crabs around the vents. These ones have long setae (hair-like structures) on their undersides. According to BBC News, this hairy-chested characteristic earned it a nickname: the "Hasselhoff crab".

journal.pbio.1001234.g002dddd

"What we didn't find is almost as surprising as what we did," said Rogers. "Many animals such as tubeworms, vent mussels, vent crabs, and vent shrimps, found in hydrothermal vents in the Pacific, Atlantic, and Indian Oceans, simply weren't there."

antartique

This suggests that the Southern Ocean may act as a barrier to some of these typical vent animals, and shows that individual vent ecosystems may be much more diverse than previously thought.

journal.pbio.1001234.g001

"Everywhere we look, whether it is in the sunlit coral reefs of tropical waters or these Antarctic vents shrouded in eternal darkness, we find unique ecosystems that we need to understand and protect," said Rogers.

©http://www.wired.co.uk/news/archive/2012-01/04/hydrothermal-animals©

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Vues sous-marines - Communauté : images du monde
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 30 juin 2012 6 30 /06 /Juin /2012 00:53

Poster-Atlantique-doris ffessm fr2

 

DORIS est l’acronyme de : Données d'Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et de la flore Subaquatiques.

Faune et flore subaquatiques de l'Atlantique, Manche et mer du Nord

Visitez : http://doris.ffessm.fr/

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Posters - Communauté : Mer, plongée et photos
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Vendredi 29 juin 2012 5 29 /06 /Juin /2012 00:42

posterATNO Version

 

 DORIS est l’acronyme de : Données d'Observations pour la Reconnaissance et l’Identification de la faune et de la flore Subaquatiques.

 Faune et flore subaquatiques de l'Atlantique Nord-Ouest : Côte est Canada, archipel de St Pierre-et-Miquelon, embouchure du St Laurent.

Visitez : http://doris.ffessm.fr/

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Posters - Communauté : La nature nous surprend
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Samedi 12 mai 2012 6 12 /05 /Mai /2012 00:18

 

original terre

 

Lancé en janvier 2011, le satellite météorologique russe Electro L a été mis en orbite par la fusée Zenit-3SB qui avait décollé  depuis le cosmodrome de Baïkonour.

Electro-L est un engin qui devrait fournir des images pendant une décennie. À 40.000 kilomètres au-dessus de la terre, Electro-L photographie la totalité du globe terrestre à chacun de ses passages dans les longueurs d'onde du visible et de l'infrarouge (cette dernière est réfléchie par les forêts et la végétation que l'on voit en orange sur des images dont la résolution varie de 1 à 4 kilomètres).

110121151442-electrol1

Conçu par le Groupe de recherche et de production russe Lavotchkine, le satellite géostationnaire Electro-L a une masse de 1.766 kg. Il est appelé aussi GOMS-2 (Geostationary Operational Meteorological Satellite)

Elektro-L,  est en orbite géostationnaire et prend une image de la planète entière toutes les 30 minutes avec une résolution de 121 millions de pixels.

Elektro-L earth disk1 large


Ses données permettront de faire des prévisions météorologiques régionales et globales, d'analyser l'état des océans, l'état de l'ionosphère et du champ magnétique de la Terre, selon le porte-parole de Roskosmos.

 

La Terre vue en Vidéo par le satellite russe Electro L :

 


 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=b8v0LCOJ1Vk

 

Pour créer ce time-lapse, les images sont prises toutes les demi-heures, et ont été interpolées (lissées) pour créer cette vidéo.

La lumière infrarouge est réfléchie par les forêts et la végétation, qui apparaissent orange dans ces images.

 

Vidéo du lever de Terre vue depuis  la Lune :

 

 

 

La Nasa vient de réaliser une vidéo où ces images prises il y a quarante-quatre ans ont été mixées avec celles fournies plus récemment par la sonde lunaire LRO (pour les clichés du sol lunaire) et celles produites par l'imageur Modis (Moderate Resolution Imaging Spectroradiometer) du satellite Terra pour ce qui concerne les vues de la Terre.

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Buzz - Communauté : La nature nous surprend
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Lundi 7 mai 2012 1 07 /05 /Mai /2012 23:10

1971 - soucoupe ch (3)

Les exploitants de barrages « importants » (c'est-à-dire répondant à des critères fixés par l’Administration) sont tenus de visiter leurs ouvrages régulièrement. Cette règle a évolué depuis son origine mais, en 1971, 10 ans après sa première mise en eau à sa cote maxi, elle devait être appliquée au barrage de Serre-Ponçon.

Il s’agit d’un barrage EDF, situé sur la Durance, concernant les départements des Hautes-Alpes et des Alpes de Haute Provence, réalisé à l’époque selon une technique nouvelle, venue des États-Unis.

1971 - soucoupe ch (2)

Le barrage proprement dit est un noyau d’argile compactée, tenu en place par des talus (un à l’amont et un à l’aval), lesquels talus sont revêtus d’une protection contre l’érosion (enrochements à l’amont et gros galets à l’aval) Cette technique était la seule possible car on ne pouvait construire un ouvrage béton sur ce site, étudié depuis les années 1850, du fait que la rivière avait déposé des limons, au fil des millénaires, sur une hauteur d’une centaine de mètres, dans le sillon rocheux. Le barrage mesure 125 m de haut, 650 m d’épaisseur à la base et 600 m de long à sa crête.

A l’époque, les visites décennales se faisaient après vidange mais Serre-Ponçon présentait des particularités diverses qui ne plaidaient pas en faveur de cette méthode :

1971 - soucoupe ch (1)

(plongeur qui détache le crochet et la bouée, 1971)

 

Vidanger entièrement la retenue dans un délai assez rapide, risquait de créer des dégâts dans le noyau d’argile, ce qui ne se produit pas lors des vidanges partielles de fin d’hiver dans le cadre de l’exploitation normale.

1971 - soucoupe ch (4)(bateau qui tracte la soucoupe, 1971)

 

La Durance, à ce point de son cours, apporte annuellement 3 fois la capacité entière de la retenue, ce qui signifie que le remplissage aurait duré longtemps, après visite. Or, l’Agriculture a investi dans l’ouvrage et dispose d’une réserve d’eau pour irriguer la Provence, ce qui est nécessaire l’été. Il y avait donc un risque de pénurie.

Ce barrage ne craint pas les dégradations qui affectent parfois les ouvrages en béton, évidemment.

Soucoupe en 72 (2)

Il a donc été étudié une formule qui permette la visite sans vidanger et qui permette d’inspecter aussi l’ensemble des vannes et des ouvrages de prise d’eau, en béton. La solution était, évidemment, de disposer d’un sous-marin muni de hublots mais où le trouver ? La Calypso, du Cdt Cousteau, utilisait, depuis déjà un certain temps, ce qu’elle appelait une « soucoupe plongeante », capable de descendre à 350 m, d’où son nom « SP 350 ». Une société d’exploitation appelée « les Requins Associés » vendait les films et autres prestations. La soucoupe offrait 2 places, dont l’une pour le pilote, Il fallait se coucher à plat ventre devant un hublot (il y avait donc un hublot pour chacun). Des projecteurs et des caméras compétaient le matériel. L’énergie était fournie par des batteries et la propulsion se faisait par des jets d’eau orientables (par réaction). L’intérieur était étanche, à pression atmosphérique ; le tampon d’étanchéité était manœuvré de l’extérieur et la soucoupe était remorquée à la verticale du point de descente, pour économiser les batteries.

Soucoupe plongeante barrage de Chastang équipe Co-copie-1

(Soucoupe plongeante barrage de Chastang équipe Cousteau juin 1972)

 

Il s’agissait d’une première et une dizaine de plongées ont eu lieu, les 2 pilotes ayant été Albert Falco (récemment disparu) et André Laban. Cette solution, ayant donné satisfaction, a été ensuite adoptée pour d’autres barrages, même en béton.

Soucoupe en 72 (1)

 

Cependant, l’entreprise Cousteau avait d’autres buts et a cessé ses prestations dans ce domaine, favorisées par l’arrivée sur le marché de sous-marins plus « industriels ».


Soucoupe plongeante barrage de Chastang équipe Cousteau ju

(photo prise au barrage de Chastang, on voit bien Falco et Laban)

 

En anecdote, on peut rappeler l’incident qui s’est produit (heureusement sans conséquences), lors d’une plongée conduite par Falco : le fond de la retenue comportait des débris divers et la soucoupe s’est accrochée. Il a fallu toute la compétence du pilote et un temps qui a semblé bien long aux observateurs de surface, pour se dégager. Les batteries avaient fourni leur capacité car c’était à la fin de la journée, après plusieurs plongées. EDF a retenu la leçon et a fait nettoyer les fonds de retenue aux abords immédiats des barrages construits ensuite.


Soucoupe plongeante barrage de Chastang équipe Cousteau Ju

Soucoupe plongeante barrage de Chastang équipe Cousteau Juin 1972

 

Merci à Christian DEBERDT pour son récit et photos©

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Buzz - Communauté : Scaphandriers et Plongeurs
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Dimanche 22 avril 2012 7 22 /04 /Avr /2012 18:44

albert-falco-a-ete-le-capitaine-de-la-legendaire-calypso-du.jpg

Albert Falco, ancien commandant de la Calypso, le célèbre navire océanographique du commandant Cousteau, est mort samedi 21 avril 2012, à son domicile Marseillais à l'âge de 84 ans, a-t-on appris dimanche auprès de proches.

 

"C'était l'homme le plus exceptionnel que j'ai jamais rencontré", a dit à l'AFP son ami depuis 58 ans, le DR Denis Martin-Laval, qui fut le médecin de bord du navire lors d'une quinzaine de missions.

3215526-4605542.jpg

Après avoir découvert la plongée dans les calanques, Albert Falco intègre en 1952 l'équipe de la Calypso comme plongeur bénévole. Rapidement embauché, il ne quittera cette aventure humaine et scientifique que pour prendre sa retraite en 1990, alors devenu capitaine du petit dragueur de mines en bois popularisé par une série de documentaires.

images-copie-1.jpg

En 1955, le plongeur tient un rôle titre dans le film de Cousteau et Louis Malle, Le Monde du silence, palme d'or à Cannes l'année suivante

 

Albert Falco participa, au cours des années 60, à plusieurs expériences de vie sous-marine, dans des "maisons" à plusieurs mètres de profondeur.

falco.jpg

Chevalier de l'ordre Légion d'honneur, il partagea la fin de sa vie entre Marseille et la Martinique, pour continuer à vivre sa passion de la plongée et promouvoir la protection du monde sous-marin.

falcocalyp.jpg

©afp

 

Bon vent monsieur   " Vivre pour la mer "

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Buzz - Communauté : Scaphandriers et Plongeurs
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mercredi 11 avril 2012 3 11 /04 /Avr /2012 10:49

 


 

Sur la chaîne de télé National Geographic, James Cameron montre et explique comment a coulé le Titanic.

Quinze ans après son film Titanic, qu'il vient de ressortir en 3D, James Cameron est toujours aussi passionné par le naufrage du navire, dont on célèbrera le centenaire le week-end prochain.

 

Plongeur sous-marin passionné, le réalisateur canadien, âgé de 57 ans, a effectué 12 plongées sur l'épave du paquebot et vient récemment de battre le record de plongée à bord d'un sous-marin, en descendant à plus de 10.000 mètres dans l'océan Pacifique. Il profite des derniers progrès technologiques pour expliquer comment, selon lui, le Titanic a sombré dans la nuit du 14 au 15 avril 1912, au large de Terre-Neuve, après avoir été heurté par un iceberg.

Une métaphore de l'époque actuelle

 

Cent ans après, l'histoire du Titanic fascine toujours les gens, selon James Cameron. «De bien plus horribles catastrophes et pertes de vie ont eu lieu depuis 1912, deux guerres mondiales, la bombe atomique, etc. Mais je pense que c'est le côté romancé des évènements qui fascine», explique-t-il dans une récente interview au magazine Ciné-Télé-Revue. «Il y avait des lâches, des héros, une structure des classes sociales où les riches survivent et pas les pauvres... L'arrogance des industriels qui pensaient pouvoir emmener 2.000 personnes à pleine vitesse au travers d'un champ d'icebergs simplement parce qu'ils croyaient que rien ne pouvait arriver à un tel bateau ».

 

Pour le réalisateur canadien, «il s'agit d'une comparaison entre notre existence contemporaine et la destruction de l'environnement. Nous savons que le danger est devant nous mais nous allons trop vite pour éviter une catastrophe. Les métaphores du Titanic continuent de se répéter au travers de l'Histoire...»

James Cameron and his team pull together a new CGI of how they believe the TItanic sank and reached the ocean floor. What do you think?

http://www.facebook.com/natgeo

 

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Buzz - Communauté : images du monde
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Mardi 10 avril 2012 2 10 /04 /Avr /2012 00:13

  ormeau 2012-04-07 (3)

L'ormeau est un grand gastéropode dont la taille adulte varie entre 8 et 11 centimètres. Sa coquille est caractéristique, ovale et allongée, et sa forme évoque une oreille. L'extérieur est beige rougeâtre marbré, et strié avec des côtes disposées radialement. Elle est souvent recouverte d'organismes encroûtants, surtout chez les individus âgés.

ormeau 2012-04-07 (1)

Dorsalement, la coquille présente un alignement de 3 à 6 perforations rondes ouvertes. L'intérieur de cette coquille, chez l'animal mort, est fortement nacré.

ormeau 2012-04-07 (13)

Le manteau est brun-vert, et est orné sur sa périphérie de nombreux tentacules sensoriels. Certains appréhendent l'environnement au travers des perforations dorsales.

ormeau 2012-04-07 (11)

La tête, antérieure, porte deux yeux de couleur bleue bien visible. Le pied est large et octroie au mollusque une adhésion au substrat très puissante.

ormeau 2012-04-07 (2)

Clef d'identification :

Coquille en forme d'oreille caractéristique, perforée dorsalement de quelques trous alignés

Taille moyenne entre 8 et 11 cm, yeux bleus

ormeau 2012-04-07 (6)

Manteau brun-vert orné de nombreux tentacules sensoriels

ormeau 2012-04-07 (10)

Exclusivement au sein des failles et sous les blocs

ormeau 2012-04-07 (5)

 Distribution :

Haliotis tuberculata tuberculata pourra être observé depuis les côtes de la Manche au nord jusqu'à celles du Sénégal au sud.

ormeau 2012-04-07 (12)

 Biotope :

L'ormeau affectionne les failles et la face inférieure des pierres, depuis la zone des marées jusqu'à une quinzaine de mètres.

ormeau 2012-04-07 (7)

© Plus de détails sur l’excellent site de  DORIS©, 14/2/2012 : Haliotis  tuberculata tuberculata  Linnaeus, 1758, http://doris.ffessm.fr/fiche2.asp?fiche_numero=437

 

ormeau 2012-04-07 (8)

 

ormeau 2012-04-07 (9)

 

ormeau 2012-04-07 (4)

 

Photos prises sur la côte à St Gildas de Rhuys (Morbihan)


Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Mollusques - Communauté : La nature nous surprend
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Mercredi 28 mars 2012 3 28 /03 /Mars /2012 00:18

49189.jpgDive into the depths © Fernando Abreu

http://1x.com/photo/49189/category/underwater/latest-additions/dive-into-the-depths

 

 

La raie manta (Manta birostris), aussi appelée « diable des mers » (devilfish1), est une espèce de poisson cartilagineux de la famille des Myliobatidae. Elle doit son nom au mot espagnol Manta signifiant « couverture ». C'est la plus grande des raies — sur plus de 500 espèces2 —, atteignant jusqu'à six mètres d'envergure  et deux tonnes. Elle vit dans les eaux tropicales, souvent autour des récifs coralliens. C'est un être paisible et tout à fait inoffensif.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Raie_manta

Description : Il s'agit d'un poisson cartilagineux rajiforme dont le corps possède deux grandes « ailes », mesurant environ 7 métres, avec une queue courte, ainsi qu'une tête presque plate avec, de chaque côté, deux extrémités appelés cornes céphaliques, évoquant un animal cornu, d'où son nom vernaculaire de « diable des mers ». Les yeux, petits, se trouvent aux côtés bas de chaque extrémité, en opposition à la bouche. L'animal possède, sur la phase ventrale, cinq paires d'ouïes. La mâchoire supérieure est édentée, mais l'inférieure possède plusieurs dents dont la fonction exacte est inconnue ; il pourrait s'agir de parties vestigiales.

48249.jpg

A meeting © Fernando Abreu

La raie manta possède une coloration la plupart du temps bleue, mais peut être noire ou grise, souvent tachetée de blanc sur certaines parties. La zone ventrale de l'animal est généralement blanche, parfois tachetée de noir. Ces taches permettent leur identification.

47446.jpg

Doing the Manta Ray at Manta Point © Johan Lind

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : poissons plats - Communauté : le monde du dessous
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Mardi 27 mars 2012 2 27 /03 /Mars /2012 22:57

RTEmagicP_20120327-Deepsea-Challenger_ide_txdam28814_d036a3.jpg

James Cameron, le réalisateur canadien de "Titanic", est devenu lundi 26 mars le premier homme à explorer en solo le site le plus profond de la croûte terrestre, à 10.898 mètres de profondeur ;

RTEmagicP_james-cameron-returns-mariana-trench_Mark-Thiesse.jpg

3318178.jpg

Le National Geographic,  pilote l'expédition Deepsea Challenge : © http://deepseachallenge.com/the-sub/

cf270b0a-7744-11e1-96e8-3cc4ba64c9f7-493x350

En descendant au fond de la fosse des Mariannes jusqu’à 10.898 mètres sous la surface, le cinéaste James Cameron devient le troisième homme à avoir atteint le point le plus profond de la Planète. Les pourtours du sous-marin Deepsea Challenger ont été filmés en trois dimensions durant l'intégralité de la plongée. De nombreux échantillons géologiques et biologiques ont aussi été récoltés. L’exploration humaine des fonds de nos mers et océans va-t-elle vivre une seconde jeunesse ?

 

Ao4gociCMAAAmtt large

Le point le plus profond de la Planète, Challenger Deep, se trouverait à 10.994 mètres de profondeur sous la surface de l’océan Pacifique, à proximité des îles Mariannes. La pression y est considérable : plus de 1.100 atmosphères. Par comparaison, la surface de la Terre n'est soumise qu'à une seule atmosphère. À l'heure actuelle, douze hommes ont déjà marché sur la Lune alors que seulement trois personnes ont atteint le fond de la fosse des Mariannes !

35413.jpg

La première exploration de Challenger Deep eut lieu le 23 janvier 1960. Jacques Piccard et Don Walsh atteignirent la profondeur de 10.916 mètres à bord du bathyscaphe Trieste. Depuis, plus rien… jusqu’à hier ! Plus de cinquante ans après la première expédition, James Cameron, célèbre réalisateur à qui l’on doit notamment Abyss, Titanic et Avatar est devenu le troisième homme à s’être aventuré si profondément sous la surface de l’eau, le deuxième encore en vie avec Don Walsh et le premier à être descendu en solo.

dc9005ae-772f-11e1-96e8-3cc4ba64c9f7-493x328.jpg

Son mini sous-marin, Deepsea Challenger, a atteint les 10.898 mètres dimanche 25 mars à 21 h 52 GMT (23 h 52 heure française) après une descente de 2 heures et 36 minutes. L’engin a passé plusieurs heures à proximité du fond, battant ainsi le record de 20 minutes détenu par le Trieste, avant d’entreprendre sa remontée de 70 minutes. Il a percé la surface à 2 h 00 GMT.

james-cameron-submarine-mariana-trench_Mark-Thiessen-NG_03.jpg

La suite de l'article sur l'excellent site:

© http://www.futura-sciences.com/fr/news/t/oceanographie-1/d/fosse-des-mariannes-james-cameron-seul-a-10898-metres-de-profondeur_37698/

 

http://www.marianatrench.com/default.htm

Par Yvon Gildas(;)o - Publié dans : Buzz - Communauté : Scaphandriers et Plongeurs
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires

Présentation

  • : Images photos plongee
  • Images photos plongee
  • : Avec ses images aériennes, terrestres et sous-marines de mes voyages, le but de ce site est de vous faire découvrir la variété de la faune et de la flore et la beauté des paysages. Ces photos ne sont pas toutes «techniquement» parfaites, mais je m’attache d’abord à saisir l’opportunité et l’instantané. La diversité extraordinaire de la nature est un vrai régal pour les yeux, alors bon visionnage ! Photography and scuba diving in the Indian and Atlantic Ocean.
  • Contact
  • Partager ce blog
  • Retour à la page d'accueil

Ancien nom de ce blog :



Images Aléatoires

  • 2008-12-07-phyllidia-coelestis--2-.jpg
  • 2008-11-22-Poisson-lezard.jpg
  • 2008-12-26-La-Digue--emmanuelle-house--3-.jpg
  • 2008-11-15-Callioplane-cornu--3-.jpg
  • 2008-09-13-Ch-todon-bennetti--1-.jpg
  • poisson-cocher-masqu--h-nochius-monoceros.jpg

Recherche

Nikon passion

Communauté francophone des passionnés de Nikon

link

Liens

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>

Recommander

overblog

Syndication

  • Flux RSS des articles
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés